SELONGEY -ST LOUIS NEUWEG CFA2: LOURDE DEFAITE

Publié le par CHRIS

Avec une équipe fortement remaniée et rajeunie , Selongey s'est loudement incliné à domicile 4. 1

 SELONGEY 1
ST-LOUIS NEUWEG 4
 Mi-temps : 0-3.- Arbitre : M. Ben El Hadj assisté de MM. Scaramazza et Fevre.
 Buts : Gilles (47e') pour Selongey ; Kaymak (9e'), Feghoul (31e'), Anatole (35e'), Baye (90e') pour St-Louis/N.
 Avertissements : Elmas (47e') à St-Louis/N ; Chaffanel (65e') à Selongey.
 SELONGEY : Bohm, Singer, Haler ( grinand 45è), Houmadi, Piombiono, Malnoury, Mougeot, Chaffanel, Larhrissi, Gilles, Collet (Roze 45e'), 
 ST-LOUIS/NEUWEG : Bus, Heyer, Lerose, Elmas, Rychen, Zeghouani, Feghoul (Baye 76e'), Diallo (Bouzaamouche 78e'), Kaymak, Meneceur, Anatole.
Malgré un bonne deuxième mi-temps, Selongey n'est pas parvenu à effacer les trois buts concédés durant la première période.
Après quarante-cinq premières minutes soporifiques, les Selongéens ont commencé à jouer, à gagner des duels et ont même entretenu l'espoir en réduisant le score au bout de deux minutes, mais le fossé était trop large.
Malgré cinq premières minutes encourageantes ponctuées par un service en or de Larhrissi mal exploité par Collet (5e), Selongey s'effondrait de façon incompréhensible, entraîné dans sa chute par un penalty - que tous les arbitres n'auraient pas accordé - frappé victorieusement par Kaymak (0-1, 7e).
Impuissants, les Selongéens s'en remettaient aux inspirations de Gilles, Larhrissi et Chaffanel pour tenter de secouer une défense bien en place. Dans un contact litigieux au cœur de la surface, Larhrissi réclamait un penalty pas forcément évident en brandissant un de ses crampons perdus dans la bataille (18e). Et pour ne rien arranger, Gilles trouvait le poteau d'une frappe croisée (28e), avant le second but alsacien signé Feghoul (0-2, 31e). Les Côte-d'Oriens ne répondaient plus et Anatole enfonçait le clou sur un nouveau contre assassin (0-3, 35e).
La bonne entrée de Grinand
L'équation semblait insoluble pour les joueurs de Franck Aller qui a néanmoins trouvé les mots et fait les choix (entrées de Roze et Grinand) pour donner un nouveau visage à son équipe. Selongey entamait en effet cette seconde période pied au plancher et inscrivait rapidement le but de l'espoir quand Gilles, de près, concluait un bon travail de Chaffanel (1-3, 47e). Dans la foulée, une tête de Grinand était annihilée dans des circonstances obscures (49e), un coup franc de Gilles traversait la surface (53e) et Grinand voyait le cadre se dérober sous sa frappe (53e).
La chance selongéenne était passée, car le bloc alsacien se ressoudait et « giclait » sur contre-attaques comme en première période. La dernière réelle opportunité côte-d'orienne était signée Grinand, mais sa tête ignorait le cadre (69e). Ensuite, les Alsaciens profitaient de la débauche d'énergie locale pour amorcer quelques contres. Piombino sauvait une première fois (79e) avant que Biaye, sur corner, n'inscrive le but de l'anecdote (1-4, 90e+1).

Publié dans saison 2008 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article